MOINS DE DECHETS et PAS D'ENGRAIS CHIMIQUE
COMPOSTEZ

compost

La fermentation de vos déchets organiques peut constituer un excellent engrais pour votre jardin, votre potager et vos plantes d'intérieur. Ce compost favorisera la production d'humus dans le sol et améliorera son activité biologique.

En les stockant en tas au fond du jardin ou dans un conteneur, c'est plus d'1/3 de ce que contient habituellement votre poubelle qui peut être réutilisé ! Un Français qui opte pour cette solution, c'est 80kg de déchets en moins à traiter. Si on fait le calcul pour 10 millions de Français, c'est 800 000 tonnes de déchets qui ne passeraient pas par la case incinérateur ou déchetterie, soit une économie de 60 millions d'euros à l'échelle nationale.
Ces déchets verts, qui contiennent jusqu'à 90% d'eau, sont difficiles à brûler pour les usines d'incinération. C'est pouquoi leur recyclage-maison peut être une très bonne alternative écologique.

Ce sont les micro-organismes comme les bactéries et les champignons ainsi que des vers de terre et des insectes qui participent à l'élaboration d'un bon compost. Mais ne vous inquiétez pas, virus et bactéries sont éliminées ensuite par la chaleur émise lors de la décomposition.
Pour obtenir votre compost, il vous faudra attendre 8 mois si vous le placez en tas et 4 à 5 mois si vous le fabriquez dans un conteneur. Il met plus de temps à se former en hiver qu'en été. 1kg de déchets organiques représente 300g de compost.
En raison des mauvaises odeurs, il n'est pas vraiment conseillé de faire fermenter ses déchets en appartement mais il existe des composteurs à lombrics qui peuvent être placés sur le balcon.
Les composteurs, que vous pouvez utiliser aussi dans le jardin, ont des parois et un couvercle imperméables.

Quels déchets sont compostables ?
mouchoirs en papier, essuie-tout, cendres de bois, sciure, copeaux, papier journal, plantes d’intérieur, épluchures, coquilles d’œufs, marc de café, sachets de thé, filtres en papier, pain, laitages, croûtes de fromage, fanes de légumes, fruits et légumes abîmés, tontes de gazon, feuilles, fleurs fanées, mauvaises herbes, litières d'animaux herbivores, poils, cheveux...

Quels déchets ne le sont pas ?
épluchures d'agrumes, os, noyaux, graines de tomates, de melon et de citrouilles, trognons de choux, balayures, sacs d'aspirateurs, mégots de cigarettes, plastiques, plantes portant des graines (pour éviter la germination de mauvaises herbes), plantes malades, herbes coupées provenant d’une pelouse traitée, les restes d’aliments préparés et la viande (ils attirent les rats, les souris et les mouches)...

Certaines communes proposent le ramassage des déchets organiques ou une installation de compostage. Renseignez-vous auprès de votre mairie.


4 conseils pour faire son compost :

¤ Mettez vos déchets organiques dans un seau que vous irez vider chaque soir dans votre composteur ou au fond du jardin.
¤  Retournez régulièrement les parties fermentées.
¤  Mélangez les parties les plus sèches avec les plus humides.
¤  Diversifiez les déchets organiques que vous mettez à composter afin d'obtenir un bon équilibre carbone/azote.