NE MANGEZ PAS DE FOIE GRAS

photos_056

Les volailles ont la part belle durant les fêtes de fin d'année...
Les Français pourraient se contenter de sucer les os du chapon ou de la dinde, mais leurs repas de réveillon ne sauraient être complets s'ils ne dégustaient pas une tranche de foie gras sur du pain toasté.
On pourrait pardonner aux repas de Noël d'être toujours trop lourds, toujours trop gras mais on ne saurait les excuser quand pour satisfaire aux traditions, ils nous rendent complices du gavage des volailles.

Qu'on élève des animaux dans le but de les manger, cela peut se comprendre. En tant qu'être omnivore, l'homme trouve sa part de protéines dans les produits animaux (mais n'oublions pas que céréales et légumineuses peuvent remplacer ces derniers pour les partisans du végétarisme). Mais qu'on enfonce un tuyau dans la gorge d'un animal jusqu'à son estomac pour lui faire ingurgiter de force le 10ème de son poids en nourriture hyper-énergétique et ce en moins d'une minute deux fois par jour, engendrant chez l'animal troubles digestifs, difficultés respiratoires et maladies, c'est incompréhensible et inacceptable. Sans compter en plus les conditions d'hébergement de ces volailles qui, encagées, n'ont bien souvent pas la place de se mouvoir. Le taux de mortalité des canards gavés est 8 fois plus élevé que celui des canards élevés.

Refusez de manger du foie gras.

Impliquez-vous, signez le Manifeste contre le foie gras.
Et parce que les images parlent souvent plus que les mots, jetez un petit coup d'oeil à cette vidéo.