PRODUITS ET TRI
DANS LA SALLE DE BAIN


savon1

Elle ressemble à quoi la salle de bain écologique ?
C'est la question que le Géant vert s'est posé aujourd'hui. Que ce soit pour elle ou pour lui, il existe des tas de produits écologiques qui offrent une bonne alternative aux produits toxiques et polluants habituels. Quant à la poubelle, à la salle de bain comme à la cuisine, elle mérite de se diviser en deux compartiments : le jetable et le recyclable.



Dans la douche

¤ une pomme de douche économique qui permet de dépenser moins d'eau (sans manquer de pression) et de stopper l'eau pendant le savonnage.
¤ un pain de savon (type Marseille) qui contrairement aux gels douche du commerce n'agresse pas la peau, est naturel et biodégradable.
¤ un shampoing biologique : 100% végétal, sans conservateurs de synthèse, non testés sur les animaux, parfumés aux huiles essentielles, doux pour vos cheveux.


Sur le lavabo


¤
Un mousseur sur le robinet pour économiser de l'eau.

¤
Une brosse à dents à tête changeable : on en trouve dans tous les supermarchés, c'est toujours un manche en moins à fabriquer, à emballer et à acheter. A tester : la brosse à dents solaire grâce à laquelle on n'a plus besoin de dentifrice... On oublie la brosse à dents électrique, pour le même résultat, votre main ne gaspillera pas d'énergie !
¤ Un dentifrice biologique, naturel, sans additifs, conservateurs et colorants de synthèse, généralement à base d'argile verte. Choisir un tube en plastique (plus facile à vider entièrement de son contenu) grand format et qui ne soir pas suremballé dans une boîte en carton. On peut aussi le fabriquer soi-même : recette de Loin devant.
¤ Un verre pour se rincer la bouche sans gaspiller d'eau en laissant couler le robinet.

¤ Un pain de savon (type Marseille) : pour se laver les mains mais aussi pour remplacer la mousse à raser.
¤ Un blaireau pour faire mousser le savon et l'étaler sur le visage avant rasage.
¤ Un rasoir manuel dont vous changerez les lames une fois usées. On évite les rasoirs jetables, les rasoirs électriques et les rasoirs à pile (... si c'est pas ridicule cette idée !)
¤ Un après-rasage biologique (les produits pour hommes s'y mettent aussi...)

Sur les étagères


¤ Un déodorant à bille ou à pompe. En bio, la référence, c'est Deoroche. Les déodorants aérosols contribuent à l'effet de serre.
¤ Une eau de Cologne ou des huiles essentielles font office de parfums, si vous appréciez leurs odeurs un peu fortes

¤ Des cotons à démaquiller bio. Raffa vous propose une alternative durable aux cotons : ses tites néponges. On oublie tout de suite les fameuses lingettes qui envahissent les rayons des supermarchés pour tout et n'importe quoi, en plus d'être anti-écologiques au possible, elles agressent la peau. Vous pouvez utiliser des gants éponge si vous les laver très régulièrement.
¤ Un démaquillant biologique pour les yeux et du savon pour se nettoyer le visage.
¤ Un cure-oreille (en pharmacie ou sur internet) pour remplacer les cotons-tiges jetables.

¤ Des cosmétiques biologiques, certifiés par Ecocert : naturels, non testés sur les animaux, sans colorants de synthèse ni conservateurs. Voir mon article datant du 4 juillet. Du maquillage aux crèmes hydratantes et autres produits corporels, faites attention à leur composition et évitez les produits suremballés.

¤ Un peigne en bois pour les cheveux.

Près des toilettes

¤ Du papier toilette recyclé.

¤ La coupe menstruelle est une bonne alternative aux protections hygiéniques jetables comme les tampons et les serviettes. Vous trouverez toutes les informations sur le site de Mooncup ou celui de Divacup.



Ce qu'on n'utilise pas :

- les lingettes
- le sèche-cheveux (à moins que vous deviez sortir dans l'immadiat, que vos cheveux soient mouillés et que ce soit l'hiver... Le Géant vert ne voudrait pas que vous preniez froid)

Ce qu'on trie pour le recyclage :

- les flacons de produits vides en plastique avec leurs bouchons.
- les emballages en carton