Réchauffons-nous sans réchauffer la planète

chemin_e


L'automne s'installe progressivement et avec lui, le froid de la saison. Le Géant Vert qui s'est juré de ne pas allumer le chauffage avant début novembre tient encore bon, emmitouflé qu'il est dans ses pulls et ses chaussettes de montagne, le chat sur les genoux et profitant de la chaleur montante de la caverne d'en-dessous. Parce qu'il en connait des frileux qui ont allumé leurs radiateurs depuis un petit moment et parce qu'il va bientôt lui aussi trouver que "ça caille", il a décidé de faire son article sur la bonne utilisation du chauffage.

Le chauffage représente 70% de la consommation d'énergie d'un foyer. Mal utilisé, il représente un véritable problème écologique. Il faut limiter sa consommation : 1 degré supplémentaire, c'est 7% de dépense énergétique en plus.
Electrique, il chauffe mal, gaspille beaucoup d'énergie et coûte très cher. Au  gaz naturel, il pollue peu mais puise dans nos réserves d'énergie fossile. Au fioul, il est moins cher mais produit du soufre et plus de gaz carbonique que le gaz. Il faut privilégier le chauffage aux énergies renouvelables (bois, solaire).
Pour être au chaud chez soi, notre foyer doit avant tout être bien isolé, sinon une grosse partie de la chaleur s'échappera et ira chauffer l'air de la rue.  :o
Les appareils de chauffage doivent être vérifiés régulièrement. Mal entretenus, chaudière, radiateurs, chauffe-eau gaspilleront de l'énergie (de 8 à 12% en plus) et dureront moins longtemps.
N'oubliez pas d'aérer ! Et pensez que sur votre lieu de travail, nombre des conseils qui suivent peuvent être appliqués.


Des conseils pour avoir chaud l'hiver sans gaspiller trop d'énergie :

Les indispensables :
¤ Habillez-vous chaudement.
¤ Fermez vos volets et vos rideaux quand la nuit tombe.
¤ Mettez des bouillottes chaudes sous votre couette 1/2h avant d'aller vous coucher.
¤ Disposez des récipients remplis d'eau près des radiateurs pour humidifier l'air.

Chauffez raisonnablement :
¤ Adoptez une chaleur entre 15 et 20°C selon les pièces.
¤ Ne chauffez que les pièces habitées. Allumez-le chauffage dans la salle de bain 1/4h avant d'aller prendre votre douche, éteignez-le quand, dans la cuisine, vous faites fonctionner votre four ou votre cuisinière.
¤ Eteignez ou baissez le chauffage la nuit.
¤ Eteignez le chauffage 1/4h avant d'aérer une pièce et pendant que la fenêtre reste ouverte.
¤ Utilisez des thermostats d'ambiance pour obtenir une chaleur constante dans les pièces à vivre. Programmables, ils vous permettront d'adapter la température selon les différents moments de la journée (nuit, absences). Les robinets thermostatiques s'installent directement sur le radiateur.

Faites circuler la chaleur :
¤ Utilisez/installez des ventilateurs
¤ Installez des panneaux réfléchissants derrière vos radiateurs
¤ Nettoyez bien vos radiateurs. Encrassés ils diffusent mal la chaleur.

Optez pour les énergies renouvelables :
¤ Faites des feux de cheminée. La combustion du bois ne contribue pas à l'effet de serre car le CO² qu'il libère en brûlant est le même qu'il a absorbé pendant sa croissance. Faites brûler du bois bien sec (humide, il pollue plus) et certifié NF Environnement (garantie de performance).
¤ Optez pour un poêle, un insert (placés dans la cheminée, ils chauffent autant mais gaspillent moins de bois) ou une chaudière à bois. Il existe des crédits d'impôt pour aider à vous équiper.
¤ Equipez-vous de matériel solaire. Gros investissement, il sera amorti sur moins d'une dizaine d'année, le matériel ayant une durée de vie de 20 ans en moyenne. Chauffe-eau solaire et plancher chauffant basse température peuvent couvrir jusqu'à 70% de vos besoins énergétiques. Les panneaux photovoltaïques restent très chers mais l'énergie que vous produisez avec et que vous n'utilisez pas peut être revendue à EDF. Renseignez-vous auprès de l'ADEME sur les crédits d'impôts proposés.
¤ Faites construire une véranda ou une serre. Elles emmagasinent la chaleur du soleil.
¤ Renseignez-vous sur les pompes à chaleur qui (comme leur nom l'indique) "pompent" l'énergie dans le sol, l'eau des nappes phréatiques ou l'atmosphère et peuvent réduire nos factures d'électricité de 60%. Possibilité de crédits d'impôt.

Isolez :
¤ Installez chez vous le double-vitrage (10% d'énergie de gagnée) ou de manière moins coûteuse, collez des films thermorétractables sur vos vitres.
¤ Isolez la toiture, les murs et les planchers
¤ Faites pousser des plantes grimpantes à feuilles caduques sur les murs exposés au sud de votre maison


Pour en savoir plus :
- Sur le chauffage solaire : le Plan Soleil de l'ADEME
- Sur les pompes à chaleur : Wikipédia et EDF
- Sur les crédits d'impôt en faveur des énergies renouvelables : l'ADEME
- Sur l'isolation : Jebatis.com