ARRETER DE FUMER
(pour de bon cette fois)

cigarette_composition

Cela fera bientôt 10 mois que j'ai arrêté de fumer. Si j'étais honnête, j'avouerais que depuis quelques temps, j'aime bien m'en griller une petite régulièrement. Mon loup a recommencé, très peu aussi mais je connais le cercle vicieux, et ma volonté doit faire face maintenant au tabac à rouler sur la table du salon...
Auto-persuasion et rappel écologique, je me suis dit que c'était l'occasion de me rappeler toutes les bonnes raisons qui m'ont poussée à arrêter. So...


13 bonnes raisons d'arrêter de fumer


Fumer empoisonne le corps

(bronchites, difficultés respiratoires, mauvaise circulation du sang, infarctus du myocarde, cancer des poumons, de la gorge, du larynx, de la vessie, risques cardiaques, risques cardio-vasculaires en association avec la pilule...)

Fumer empoisonne mon entourage
(il respire notre fumée, sans parler du bébé lors de la grossesse ou allaité qui avale de la nicotine. Il faut aussi penser à l'influence que nous avons sur nos proches ; j'ai toujours vu mes parents fumer, quand j'ai pris conscience du danger du tabac, mon adolescence enfumée était déjà derrière moi)

Fumer tue prématurément
(suite aux maladies citées plus haut, 200 Français meurent chaque jour à cause du tabac, 80 000 par an)

Fumer inquiète mes proches
(en raison des menaces sur la santé. Si papa, tu voulais bien essayer...)

Fumer c'est cher, voire ruinant
(en 10 mois, j'ai pu dépenser 500€ autrement que chez le tabagiste du coin - facho de surcroît)

Fumer ça pollue
(Goudrons, gaz toxiques et métaux lourds composent une cigarette. La fumée pollue l'atmosphère et nos intérieurs, les mégots non jetés dans une poubelle mettront 2 à 5 ans pour se biodégrader et seront susceptibles d'empoisonner des animaux, la fabrication et le transport des paquets et des cigarettes menacent l'environnement...)

Fumer ne me procure plus de plaisir
(le fumeur dépendant se jette sur ses cigarettes par habitude et même lors des moments conviviaux, ne ressent plus les sentiments de bien-être des premiers temps)

Fumer donne mauvaise haleine

Fumer diminue le goût et l'odorat

Fumer empeste les vêtements
(et l'on ne se rend même pas compte qu'on pue tellement notre nez est habitué)

Fumer rend les ongles et les dents jaunes, le teint blafard et les cheveux ternes

Fumer ne rend pas plus cool

Fumer, c'est accepter d'être soumis à une dépendance

Fumer enrichit les grandes compagnies de tabac


Si vous voulez en savoir plus, allez faire un tour sur le site de Tobacostop, vous y apprendrez notamment qu'il vaut mieux coller le nez à un pot d'échappement que d'inhaler la fumée d'une cigarette :(

Quant aux méthodes pour arrêter de fumer, c'est une question bien complexe. Moi qui ne fumait pas beaucoup (entre 5 et 10 par jour), la volonté aura été suffisante, même si les petites rechutes pointent leur nez :[ .

Je crois qu'il faut d'abord comprendre pourquoi on fume et pour quelle(s) raison(s) on veut arrêter afin de mieux cerner quels seront les manques et trouver des solutions alternatives aux cigarettes. L'acupuncture et le yoga peuvent être de grande aide en cas de stress ou de manque de confiance en soi. Il est nécessaire de faire des projets (voyage, achats) avec l'argent économisé, comme récompense méritée. Il est toujours bon de consulter un médecin qui saura nous alarmer sur la nécessité d'arrêter... Pendant les trois premiers mois d'arrêt, le temps du sevrage, la phrase d'un docteur que j'avais consulté me revenait sans cesse : "vous en reprenez une et vos efforts auront été vains", c'est grâce à ça que j'ai tenu le coup quand j'étais encore fragile.

Allez je me remotive, c'est plus facile maintenant qu'il y a 10 mois !!

.