Ma cuisine écologique

toque

Après avoir vu ce que contenait la salle de bain du bon écocitoyen, le Géant Vert se penche sur la cuisine...
Qu'est-ce qu'utilise l'écocitoyen pour cuisiner et qu'est-ce qu'il mange ?


Electro-ménager

J'ai déjà fait des articles sur chacun des appareils électroménagers sur ce blog mais il est toujours bon de rappeler quelques règles de base.


¤ Des appareils de classe A. L'achat ou le renouvellement d'un réfrigérateur, d'un lave-vaisselle, d'un four doit être pensé dans le long terme : choisir un appareil de classe A représente un investissement conséquent mais la dépense sera compensée au fil des années grâce aux économies d'énergie et à la durée du produit. Econome et durable caractérisent l'appareil écologique.

¤  La taille du réfrigérateur doit être adaptée au nombre d'habitants du foyer. Il doit être éloigné de toute source de chaleur (ce qui inclut le lave-vaisselle et l'exposition au soleil), réglé sur 5°C, dégivré régulièrement pour ne pas gaspiller d'énergie. Le congélateur doit être situé dans une pièce non chauffée, réglé sur -18°C, dégivré deux fois par an. Pour plus de conseils, je vous renvoie à l'article "Dans mon frigo..."

¤ Le lave-vaisselle n'est souvent nécessaire que pour un foyer de plus de 3 personnes (sauf si vous utilisez beaucoup de vaisselle ou que vous manquez cruellement de temps) car mieux vaut ne le faire tourner que lorsqu'il est plein, le moins souvent possible. Il reste toujours plus écologique (notamment au niveau du produit détergent) de faire la vaisselle à la main, à condition de ne pas laisser couler l'eau en continu. Allez voir l'article "Une vaisselle écologique"

¤ Le four doit être de petite taille, à moins que vous ne cuisiniez régulièrement pour des grandes tablées. Choisissez plutôt un four à gaz. Le four à micro-ondes, qui ne sert bien souvent qu'à réchauffer, n'est pas obligé d'encombrer votre cuisine et d'être une dépense d'énergie supplémentaire. Pour approfondir le sujet : "Le four".

¤ Quant à la cuisinière, elle doit être choisie au gaz même si elle est plus chère à l'achat car elle dépense deux fois moins d'énergie que la cuisinière électrique. Les plaques électriques gaspillent de la chaleur encore 15 min après leur extinction. Les plaques à induction sont elles une bonne alternative pour dépenser moins d'énergie. Dessus, les casseroles seront bien évidemment couvertes pour éviter une perte d'énergie de 30%.


Batterie de cuisine

¤ Mieux vaut choisir casseroles, poêles, wok en fer, en fonte ou en acier 18/10. Le cuivre en s'oxydant produit du "vert de gris", toxique à haute dose, irritant pour le système digestif à faible dose. L'aluminium produit du gel d'alumine, substance un peu toxique pour les reins. La tôle émaillée libère des sels de plomb contenus dans ses colorants et si elle se fend, des particules chimiques très toxiques. Idem pour les céramiques si elles sont de mauvaise qualité. Le verre contient ou produit rarement du plomb et peut donc, s'il est de bonne qualité, être un matériau sain. Le nickel et le chrome (métaux toxiques) présents dans l'inox peuvent se libérer lors de la cuisson, c'est pourquoi il faut choisir un inox inoxydable ET stabilisé comme le 10/18. Source : Buddhaline.

¤ Optez pour des casseroles à fond plat de différents diamètres afin de s'adapter à chaque taille de plaque de la cuisinière. Choisissez leur des couvercles.

¤ La cocotte-minute (ou casserole à pression) consomme beaucoup moins d'énergie mais sa cuisson rapide et surtout à très haute température grille les nutriments présents dans les aliments. Préférez-lui le cuiseur-vapeur à étages (en acier inoxydable 18/10).

Moi je vous conseille la marque Baumstal qui propose une batterie de cuisine complète, durable, de haute qualité, garantie à vie en ce qui concerne leurs produits en inox.


 

Petits appareils


¤ Une bouilloire électrique, qui ne dévore pas beaucoup d'énergie, fera bouillir votre eau à la vitesse de l'éclair.

¤ Optez pour une cafetière à piston, évitez les cafetières électriques à dosette (type Senséo, Nespresso) qui engendrent beaucoup plus de déchets que nécessaire.

¤ Il existe de petits cuiseurs à riz dans lesquels la cuisson est rapide et saine.


Ustensiles


¤ Assiette et gobelets jetables, en plastique ou en carton, n'ont rien à faire dans la cuisine écocitoyenne. Même pour les pique-niques, optez pour un service réutilisable, tout ça afin de produire moins de déchets.

¤ Tasses, bols, assiettes peuvent être achetés en terre cuite chez un potier.

¤ Bannissez le "sopalin" qui ne peut être ni réutilisé ni recyclé. Torchons et éponges font très bien l'affaire pour essuyer, nettoyer, éponger...

¤ Le produit vaisselle doit être écologique afin de ne pas polluer les eaux des rivières.

¤ Pour le tri, la poubelle doit avoir plusieurs compartiments ou être différente selon les déchets.

¤ Le robinet doit être équipé d'un économiseur d'eau.

¤ Utilisez le papier aluminum le moins possible . Pour emballer les produits (goûters ou cinservation au frigo), préférez les emballages en plastique réutilisables (type Tupperwear).


Alimentation

¤ Achetez autant que vous le pouvez des produits bio. Je vous renvoie ici à l'article "Vous avez dit bio ?" qui rappelle les caractéristiques de l'agriculture biologique, saine pour l'homme et l'environnement.

¤ Achetez les aliments en vrac, que vous rangerez dans des bocaux en verre chez vous, ainsi que les formats familiaux ; c'est moins d'emballage gaspillé.

¤ Privilégiez les produits issus du commerce équitable.

¤ Mangez moins de viande. Pour produire 1kg de viande, il faut dépenser 10kg de céréales ! De plus, les élevages produisent beaucoup de gaz à effets de serre.

¤ Achetez des produits locaux.

¤ Achetez des produits frais de saison.

¤ Mangez ce que vous cultivez. Surgelez les excès de votre potager ou partagez avec vos amis. Faites vos propres conserves. Les conserves du supermarchés sont de très mauvaise qualité


Mobilier

¤ Une table et des chaises en bois, de récupération, ou réalisée à partir d'un bois écologique. Voir pour ça l'article "Des meubles en bois"