CHASSEZ LES POLLUANTS
NETTOYEZ ECOLO

seau

Nous nettoyons pour nous protéger des microbes et ce sont les nettoyants, toxiques, qui affectent notre organisme. En utilisant les désinfectants traditionnels, nous entrons en contact avec les produits chimiques qu'ils contiennent et qui représentent des risques pour notre système nerveux, hormonal et nos organes. Ils sont responsables de nombreuses allergies et de problèmes cutanés.

Ces produits, évacués dans les toilettes ou les éviers, rejoignent les égoûts jusqu'aux stations d'épuration qui n'arrivent pas à les traiter. Ils se retrouvent donc finalement dans nos rivières et dans la mer.

Les détergents (source de corps gras, d'acide sulfurique, de phosphates, de décolorants) et l'eau de Javel sont donc à proscrire. Bannissez également les lingettes jetables, qui multiplient par 20 fois le poids des déchets liés au ménage et par 12 les dépenses qui y sont consacrées ; utilisez des éponges, des torchons, des microfibres. Evitez également les aérosols qui même quand ils ne contiennent pas de gaz CFC et respectent la couche d'ozone sont toxiques, préférez-leur des vaporisateurs manuels. Encore une fois, privilégiez absolument le durable.


Il existe de nombreuses alternatives écologiques aux produits habituels :

¤ Les produits verts : ils portent l'écolabel (la marguerite européenne ou le sigle NF Environnement)
¤ Le vinaigre blanc : il nettoie et désinfecte les vitres, la céramique, les miroirs, les sols...
¤ Le savon : il nettoie surfaces et textiles
¤ Les cristaux de soude : ils désinfectent, nettoient les taches, dégraissent...
¤ Le bicarbonate de soude : il débouche les éviers, s'attaque au calcaire, au tartre...
¤ Le citron : il fait reluire les cuivres, l'aluminum, le laiton...
¤ Le papier journal : roulé en boule, il nettoie les vitres.
¤ L'eau salée : elle fait briller le cristal et la porcelaine.
¤ La cire d'abeille : elle protège et fait briller les parquets et les meubles.


Quelques liens pour approfondir :

Maison bio
Le Grand Ménage : le blog de Raffa
L'observatoire de la consommation durable