POLLUEZ MOINS
PASSEZ AU GPL

pastille_verte

Le GPL (Gaz de Pétrole Liquéfié) est un carburant composé de propane et de butane qui proviennent du raffinage du pétrole ou de gisements de gaz naturel. Carburant alternatif au Sans-plomb et au Diesel, il est soutenu à l'échelle nationale et européenne. Utilisé dès 1932 en usage domestique, ce n'est qu'en 1979 qu'il fait son apparition en France comme carburant.

Ecologique : entendez par écologique "plus écologique que les autres carburants" car il paraît évident que marcher et prendre son vélo sont les démarches à adopter si on ne veut pas polluer du tout. Mais au vu du nombre de voitures qui circulent aujourd'hui sur les routes de France, les avantages écologiques doivent être considérés.
Le GPL ne contient ni plomb, ni benzène, ni soufre, responsables de la dégradation de la qualité de l'air et des pluies acides. Sa combustion n'entraîne pas de particules solides et produit beaucoup moins de gaz à effets de serre que les autres carburants. On note ainsi une diminution des oxydes d'azote (de 15 à 40%), des oxydes de carbone (de 20 à 60%), du gaz carbonique (de 10% environ) et des hydrocarbures (de 30 à 60%).
Les véhicules roulant au GPL bénéficient automatiquement de la pastille verte et peuvent donc rouler lors des restrictions dues à la pollution.

Economique : le GPL est 2 fois plus économique que le Sans plomb et 30% moins cher que le Diesel. Côté investissement, vous bénéficiez d'un crédit d'impôt de 1525€ pour l'achat d'une voiture GPL neuve ou de la transformation de votre voiture (de moins de 3 ans) en véhicule GPL. Dans certaines régions, votre carte grise sera gratuite ou à moitié prix.

-----

Malgré ces deux avantages, les Français continuent à bouder le GPL. En 2004, ils n'étaient seulement que 180 000 (sur plus de 30 millions de véhicules) à avoir opter pour une voiture roulant avec ce carburant.
Bien souvent, c'est le manque d'informations qui est à l'origine de ce dédain mais il existe aussi 2 craintes très prégnantes dans l'esprit des Français :

  - la sécurité : depuis le 1er janvier 2000, à la suite de l'explosion de voitures GPL, cinq accessoires obligatoires équipent les installations GPL et assurent la sécurité des usagers : un clapet anti-retour, un limiteur de remplissage à 80% de la capacité totale du réservoir, un limiteur de débit, une électrovanne et la fameuse soupape de sécurité dont l'absence avait permis aux voitures enflammées d'exploser. Aujourd'hui, les véhicules roulant aux GPL ne présentent pas plus de risques que leurs confrères marchant au gazole ou à l'essence et sont désormais acceptés dans tous les parkings publics.

  - la disponibilité : moins utilisé sur le parc automobile, le GPL ne se trouve pas dans toutes les stations-service mais il est présent dans 2000 d'entre elles, sur les grands axes routiers et dans les agglomérations. Quant aux voitures en elles-mêmes, elles sont peu présentes sur le marché (une cinquantaine toutes marques confondues) mais vous pouvez faire installer un kit vous permettant d'utiliser le GPL sur n'importe quelle voiture roulant à l'essence affichant moins de 60 000 km. On appelle ça la bicarburation. Renseignez-vous auprès de votre garagiste. L'avantage c'est que vous pouvez rouler avec l'un et l'autre carburants, terminée l'angoisse de la panne sèche...


Quelques réponses à quelques questions :

¤  Quels changements à la pompe ? Pas d'odeur désagréable mais un temps plus long de remplissage.
¤  Quels changements de consommation ? On note une surconsommation de carburant de 20% qui est amortie par le prix au litre mais qui demande de remplir le réservoir un peu plus souvent. Le réservoir rempli, vous pouvez rouler entre 400 et 600 km.
¤  Quels changements de conduite ? Beaucoup plus silencieuse, plus souple, une baisse de puissance de 2 à 5%, pratiquement insensible.
¤  Quels changements dans l'entretien de la voiture ? Espacement des vidanges et longévité de la vie du moteur parce que la combustion du GPL est complète et ne l'encrasse pas.
¤  Quels changements de stationnement ? Aucun problème pour se garer dans les parkings publics mais l'exploitant d'un parking privé peut décider de le fermer aux voitures GPL.
¤  Quels changements pour les tunnels ? Aucune restriction sauf pour le tunnel sous la Manche.


Quelques liens :

- Le CFBP, Comité Français du Butane et du Propane.
- Le réseau de stations GPL GEPEL
- Un dossier très complet du réseau belge Eco-consommation sur le GPL (appelé chez eux LPG).


Un petit sondage sur le forum pour avoir votre opinion là-dessus : ici.